Passer au contenu

Le gouvernement du Québec octroie 200 000 dollars aux interventions d’urgence de HPIC au Liban

Partenaires Canadiens pour la Santé Internationale (HPIC) est heureux d’annoncer que le gouvernement du Québec a octroyé 200 000 dollars à l’organisation afin qu’elle poursuive son travail au Liban. Cet octroi est en réponse aux explosions du 4 août dans le centre de Beyrouth, qui ont laissé plus de 3 000 personnes sans domicile et blessé 6 000 personnes. Le Liban subissait déjà les effets conjugués d’une crise économique de plus en plus grave et de la pandémie de COVID-19.

« Nous sommes reconnaissants de cette généreuse contribution du gouvernement du Québec. La moitié de la ville a été endommagée par les explosions, y compris six hôpitaux et 15 installations médicales. Les graves pénuries de médicaments, de fournitures médicales et de matériel constituent maintenant une sérieuse préoccupation, affirme Marcelle McPhaden, présidente-directrice générale de HPIC. Déjà, quatre envois de médicaments ont été expédiés par HPIC au Liban. Ces fonds permettront à HPIC de continuer à soutenir le peuple libanais et de rebâtir les systèmes de santé. »

Cet octroi arrive au moment où les cas de COVID-19 atteignent des niveaux sans précédent et se propagent partout au Liban à des taux alarmants.

« Nous sommes préoccupés par l’aggravation de la crise actuelle en raison de la hausse très marquée des cas de COVID-19, particulièrement dans les quartiers pauvres de Beyrouth. Des rapports mentionnent que la situation désespérée contraint de plus en plus de personnes à quitter le pays et bon nombre de celles-ci tentent une traversée dangereuse de la mer pour trouver refuge en Europe », ajoute Mme McPhaden.

Grâce à ces fonds du gouvernement du Québec, HPIC pourra soutenir 18 établissements de santé par un approvisionnement en médicaments et en fournitures médicales et assister dans la réhabilitation et la reconstruction d’infrastructures de santé qui ont été détruites par les explosions.

Depuis les explosions du 4 août, HPIC a fourni des médicaments et fournitures médicales essentiels d’une valeur de plus de 800 0000 dollars à Beyrouth.

« Aussi important ce travail puisse-t-il être, il est loin d’être suffisant, explique Mme McPhaden. Pour se relever de cette crise, les personnes les plus pauvres du Liban auront besoin de plus d’aide que jamais. Nous sommes reconnaissants aux Canadiens qui continueront à répondre généreusement. »

Pour appuyer HPIC dans ses efforts pour aider le Liban, des dons en argent sont toujours requis et peuvent être faits en ligne sur son site : www.hpicanada.ca/donate.

Pour plus de renseignements sur les dons de produits médicaux, veuillez communiquer avec :

Heather Watts
Directrice, Relations avec le secteur des soins de santé
hwatts@hpicanada.ca

Contenu connexe - Le gouvernement du Québec octroie 200 000 dollars aux interventions d’urgence de HPIC au Liban

Union des Cèdres retourne l’ascenseur

Le cèdre est le symbole du Liban, tandis que l’union désigne l’ensemble des liens rattachant diverses personnes pour former une…

Interventions d’urgence

Le Kenya reçoit une aide internationale en temps de crise

Lorsque la pandémie du COVID‑19 a frappé, le monde n’était pas préparé, et le Kenya, dont le revenu moyen est…

HPIC au travail

Un grand merci de la part d’Omanna !

Que faites-vous lorsqu’une tempête fait rage et qu’il n’y a nulle part où aller ? Voilà la question qu’Omanna devait se…

Interventions d’urgence